Notre réponse à Monsieur le Maire sur le compteur Linky.

Notre réponse à Monsieur le Maire sur le compteur Linky.

Réponse à Monsieur le Maire sur le compteur Linky :
https://www.facebook.com/stephane.lerudulier/posts/10213919192888281

Bonjour Monsieur le Maire,

Notre association (l’ABB) voulait justement aborder ce sujet avec vous et vos associés communaux. En attendant nous ne pouvons laisser sans réponse vos propos qui à notre avis ne prennent pas la question dans sa totalité :

S’il est vrai que le législateur a voté la loi 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique, il s’avère que celle-ci mentionne : « une mise à la disposition des consommateurs de leurs données de comptage » puis dans le cadre de l’article L 337-3-1 « ils garantissent aux fournisseur la possibilité d’accéder aux données de comptage de consommation, en aval du compteur et en temps réel, sous réserve de l’accord du consommateur. » Rien dans le texte ne rend obligatoire cette installation et surtout rien ne désigne le compteur linky comme l’outil technologique devant assurer cette modernisation. C’est le fond du débat !

A l’aide du rapport de la cour des comptes de février 2018, de celui révisé de l’ANSES (Agence nationale de la sécurité sanitaire) en juin 2017 et de celui du CSTB en 2017 (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), nous pouvons vous assurer que le compteur « linky » présente bien plus d’inconvénients aux particuliers que de solutions favorisant l’importante question de la transition énergétique.

Permettez nous d’évoquer une partie de ces nombreux inconvénients liés au compteur linky :

le calibrage du compteur en kilo Volts Ampère (kVA) et non plus en Ampère (A) fera disjoncter l’appareil à un seuil de puissance inférieur à celui de nos compteurs actuels. Les clients ayant une consommation proche de la limite souscrite devront s’abonner à un niveau supérieur et donc plus cher sous peine de devoir subir des disjonctions fréquentes.

le prix du compteur estimé entre 120 et 240€ pose comprise sera remboursé par chacun des abonnés par le biais du TURPE (tarif d’utilisation des réseaux public d’électricité) et la CSPE (contribution au service public de l’électricité)

la récupération de nos données personnelles, c’est bien l’un des enjeux de cette opération nationale estimée à 8 milliards d’€ mais qui va rapporter bien plus encore à ENEDIS (rapport cour des comptes). Linky ou l’espion familial va transmettre au distributeur des milliers de données sur nos habitudes de consommation permettant de connaître heure de lever/coucher, présence au domicile, quel type d’appareil utilisons-nous (emprunte électrique)….tout cela à l’encontre des positions de la CNIL autorisant une observation maximale horaire sous réserve que le consommateur y consent.

Le linky utilise la technologie des courants porteurs (CPL) dans la gamme de fréquence 35-90kHz et crée un nouveau rayonnement électromagnétique dans toute l’habitation par le réseau électrique. Contrairement à ce que reconnaît ENEDIS (une seule transmission la nuit), les trames de CPL sont quasi permanentes : 7 à 10 trames par minutes en milieu urbain p23 et 34 du rapport CSTB ( Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Bien sûr ces ondes respectent la réglementation nationale sur les niveaux d’exposition mais comme le revendiquent les associations nationales NEXT-UP, PRIARTEM, Robin des toits et même le Conseil de l’Europe, les normes actuelles sont obsolètes en se basant seulement sur les effets thermique et laissant de côté les effets biologiques des ondes.

Nous pourrions développer les nombreuses problématiques du linky comme les mini antennes relais qui seront déployées sur chaque concentrateur de quartier, les dysfonctionnements techniques dont sont témoins les usagers équipés, les altercations entre particuliers et poseurs aux attitudes très conquérantes, sans oublier les incendies d’origine électrique où un compteur linky était nouvellement installé.

Nous retenons Monsieur le Maire la possibilité de dialogue que vous offrez dans votre communiqué. L’ABB est prête à en discuter avec vous et même d’ouvrir le débat de façon publique pour que l’on fasse ensemble le bilan que « linky » n’apportera que des inconvénients à vos administrés.

Bien cordialement,
ABB

#ABBRognac #Rognac #Linky #AntiLinky13

Partage sur :

Laisser un commentaire

Fermer le menu